Cette fois ci, je me suis intéressée aux motifs de consultation de mes patientes

J'ai pris les 200 premières femmes de l'année, et j'ai noté les raisons qui les motivaient pour venir : parfois il y a plusieurs motifs, par exemple elle vient pour renouveler une pilule , mais il y a aussi un frottis à faire : dans ce cas les 2 motifs sont notés. En revanche, si la patiente est venue pour des saignements sous stérilet, je n'ai noté que le premier motif, car elle ne serait pas venue si tout allait bien ...etc...

P1250002Comme on pouvait s'y attendre, presque la moitié des patientes viennent pour la contraception ( détail plus loin des divers types ). Au passage , chez celles là ,1 fois sur 2 ou 3 , il y a un frottis à faire, mais bien sûr aussi dans le groupe pathologie et celui des THS.

Sur tous ces frottis : 82/200 femmes il y en a 8,5% qui sont faits pour la surveillance d'un col antérieurement traité pour une pathologie : condylome et CIN I , II, III ou cancer in-situ.

Je ne fais pas d'accouchements, je suis les grossesses , mais les 6 premiers mois seulement, donc le poucentage n'est pas très élevé.

J'ai fait un groupe à part pour les traitements de ménopause (THS)... comme je le dis dans THS or not THS beaucoup moins de femmes qu'avant y ont recours.

Une petite rubrique pour le vaccin contre les condylomes qui n'existait pas avant: des mamans que je connais m'amènent leur fille encore trop jeune pour un examen , mais pour les informerà propos de ce vaccin ou faire l'injection.


La rubrique pathologies n'est pas dominante , mais elle représente tout de même 27,5% des patientes, donc presque 1 sur 3 01_tres_petite.... nous ne voyons pas que des femmes en bonne santé....

  • 20% en stérilité... c'est un peu biaisé, j'ai travaillé plus de 10 ans dans un CECOS (centre de stérilité de CHU) et cela se sait.
  • 18,2% de métrorragies (saignements) toutes causes confondues dont post-ménopausiques.
  • 10,9% pour des douleurs, pelviennes, vaginales, vulvaires...
  • 9,1% de mycoses et autres infections vulvo-vaginales...
  • 5,5% troubles de la ménopause
  • 5,5% aménorrhée (absence de règles inexpliquée)
  • 3,5% annonces de cancer(à noter qu'il y a dans les consultations dites de surveillance des femmes suivies pour cancer du sein , mais qui vont bien. Elles n'apparaissent évidement pas)
  • et 27,3% qui correspondent à l'addition de causes moins fréquentes: en vrac .... colposcopie, fausse-couche, nodule du sein, prolapsus, endométriose, trouble sexuel, cystite, dyslipidémie, hirsutisme, HTA, IVG, fuites urinaires..


P1250005_tres_petite

Revenons à la contraception : les femmes porteuses de DIU = stérilet (dispositif intra-utérin) sont un peu plus nombreuses que celles ayant une contraception hormonale.

Trois raisons à cela à mon avis:

-Parmi les consults "DIU", 1fois sur 3 c'est la pose ou le changement du dispositif: la plupart des médecins généralistes ne le font plus, 

-j'affectionne particulièrement cette contraception , donc je dois la proposer souvent,

-enfin pour renouveler la pilule , il faut un rdv bien programmé suffisamment tôt pour ne pas être à cours... les délais de RDV sont parfois un peu longs (1 mois à 1 mois 1/2)


P1250001_tres_petitePour finir les divers contraceptifs hormonaux

  • évidement les estro-progestatifs par voie orale sont en tête: c'est la pilule traditionnelle... je n'ai pas fait le tri des diverses marques ...
  • l'implant arrive bon 2è , mais loin derrière.. seulement 5,2% des contraceptions
  • ensuite les pilules micro-progestatives plutôt utilisées quand la pathologie l'impose ( hypertention, atcd thrombo-emboliques, tabac, dyslipidémie...)
  • en dernier et c'est bien dommage à mon sens, les anneaux vaginaux hormonaux qui appartiennent à la même famille que les pilules estro-progestatives.....

à suivre... mes patientes sont-elles fidèles ? ... mais non .... ! à ma consultation.....