P1110053_tres_petite

        Vous me reconnaissez ?  j'ai eu droit à une balade en bateau !

      Thétis aussi ...

      Il caillait encore , j'ai gardé ma pelisse !

Cette patiente consulte pour une mycose...banal, banal. Sauf qu'on ne vient pas chez moi sans que je fasse un examen complet, seins y compris. Je bataille pour arriver à la convaincre. Elle finit pas se déshabiller.

De là où j'arrive, il y a 5 mètres environ, elle est nue debout, et son cancer du sein ENORME est une évidence.... -"Ah oui ça , c'est parce qu'en ce moment, je ne mange pas bien" ....         __pardon ?         -"oui trop de viandes etc ...."              __d'accord.... Elle me mène en bateau... bien sûr qu'elle savait que ce n'était pas normal ...elle veut quoi ? (ça ne va pas être facile).

Donc elle a une tumeur énorme , fixée , qui déforme le sein, un paquet de ganglions envahis tout aussi énorme dans l'aisselle, et même déja un oedème du bras. C'est étrange parfois les gens ? ... elle semble socialement stable, un travail intéressant, un mari, 4 enfants .... (la plus petite 6 ans) ..., elle a 45 ans .... Elle fait un déni de cancer ? elle est anti-médecins ?  ou inconsciente ? en tous cas pas stupide.

Enfin... elle me demande ce que j'en pense. Je n'ai pas l'habitude de donner des diagnostics sans certitude ...mais là, c'est trop simple, tout le monde saurait que c'est un cancer.                 - "vous croyez ... de toutes façons je ne veux pas de radios, c'est pas bon pour la santé"                               __oui   oui   oui ,  on est mal , on est mal ! ! ! que j'me dis.... Si je la brusque, je vais perdre le mince fil qui nous relit. En fait j'ai de l'empathie pour elle, bien que je comprenne pas qu'elle aie pu contempler cette tumeur qui pousse depuis fort longtemps... et qu'elle prétende venir pour autre chose......

Et puis bizarrement elle accepte une micro-biopsie, pour être sûre .... et une IRM...c'est pas des rayons...! Tout est confirmé bien sûr. Je la revois avec les résultats , je lui donne l'histologie. Ensuite... c'est dur pour un thérapeute... elle m'annonce qu'elle va faire un jeun de 40 jours            -"si on ne nourrit pas la tumeur, elle va disparaître" et c'est sans appel...  on en parle à personne .... secret médical oblige. Et les yeux dans les yeux, elle me dit -"ça vous intéressera de savoir si je guéris ?"

Je suis sonnée. Que faire ? et ben rien... je n'ai pas à prévenir qui que ce soit , elle a le droit de faire ce qu'elle veut de sa vie , tout au plus un courrier documenté au médecin traitant... parce que quand ça va aller très mal ... dans rien de temps ... on va se demander qui je suis, pour laisser un tel cancer traîner ..... en même temps au stade où elle est , il n'y a plus rien qui pourrait la sauver....

Elle revient . Si   Si !   40 j plus tard, décharnée, haleine acétonique... elle a bien jeuné... la tumeur est pire , des nodules de perméation tout autour , elle n'était déja pas grosse, mais là, ça fait peur.... sauf son bras 3 fois plus volumineux. Et d'ailleurs elle consulte car son bras lui fait très mal.....           -" j'ai fait des écarts alimentaires... c'est pour ça, que mon jeun n'a pas bien marché"......... que dire ? quand on veut avoir raison à tous prix, tous les chemins intellectuels sont bons ...

Epilogue: il n'y avait plus rien à faire... bien sûr que la chimio l'a tuée... embolie massive. Jusqu'à la fin elle pensera que la médecine est dangereuse, et moi je me suis faite balader, j'ai écouté... beucoup écouté... peut-être qu'elle n'attendait que ça de moi?