Hommage à quatre couples désuets.

               Depuis 20 ans que je suis installée dans une petite ville entourée de villages et bourgades, je retrouve à peu près tous les ans, quatre couples que j'affectionne particulièrement. Ils ont en commun leur âge ... entre 70 et 85 ans.. et oui je les ai connu ils en avaient 20 de moins... Monsieur accompagne Madame , car elles n'ont pas leur permis de conduire. Ils habitent dans un petit village (pas le même bien sûr) et sont d'anciens cultivateurs et cultivatrices. Ce qui est étrange pour cet âge là, c'est que Monsieur depuis que je les connais, entre toujours dans le cabinet de consultation. Pas par instinct de "possession" comme parfois certains hommes qui sont là pour tout surveiller, non, juste avec tendresse... pour un peu, je les verrais arriver dans le couloir en se tenant la main. Evidement lors de l'examen, ils restent bien gentiment du coté bureau...

               Au cours de toutes ces années, bien entendu j'ai aussi beaucoup discuté avec ces hommes qui semblent avoir bien peur à chaque fois que je découvre un sale truc à leur chérie. Je les adore tous les huit. Je fais presque attention de ne pas trop le faire ressentir, parce que moi, je sais bien que ce n'est pas neutre du tout... Ces quatre couples me font penser à mes grands-parents. Ils sont morts, ils auraient un siècle...ils avaient leur âge et étaient paysans aussi.

               Il y a peu, une des femmes est arrivée seule dans ce grand couloir.... j'étais glacée d'avance, évidement son homme était décédé peu avant. Il m'avait raconté l'an passé son cancer de la prostate qui avait récidivé, sa chimio ... je savais que ça n'allait pas fort. Elle était toute perdue, sa fille l'avait conduite, elle voulait surtout me raconter un peu.... j'avais moi aussi un gros noeud dans le gosier... bon, ne pas trop le faire voir ...

               Le mois dernier, après cette femme veuve, j'ai vu ceux que je préfère parmi les quatre. Il a les yeux qui pétille avec ses 80 ans passés, des allures d'acteur des années 60, toujours tiré à quatre épingles. Ils vont danser tous les dimanches dans des bals de campagne... et oui ça existe encore ! et puis c'est drôlement bien comme activité physique, ce n'est pas rien ! C'est un homme souriant qui plaisante toujours un peu. Et voila qu'il trouve très drôle de me dire qu'il ne sera peut-être plus là l'an prochain... "vous êtes malade?"   __ben non, mais je ne suis pas éternel , je me fais vieux... bref ya des fois l'émotion monte là où on ne l'attend pas. J'ai du trouver un truc en grande vitesse pour aller prendre l'air... Je ne suis pourtant pas très fragile depuis le temps.

                Enfin par hasard les plus âgés sont venus hier : quasi 85 ans, bon pied, bon oeil...tellement craquants... eux, ils font une heure de marche tous les jours, par tous les temps ... sauf la neige, parce que quand même  __"faudrait pas se casser la hanche à nos âges". On a cherché ensemble quelles noces ils allaient fêter l'an prochain... diamant c'est fait depuis longtemps: 60ans, là ce sera 65ans ! ! Je viens de regarder, c'est Palissandre.. c'est quoi ça ? dico: bois exotique utilisé en ébénisterie, lourd et dur...tu m'étonnes, pour moi c'est foutu des noces comme ça !    

                 Vous me direz ... mais qu'est-ce qu'on fait encore chez une gynéco à plus de 80 ans ?  et bien d'abord, il n'y a pas d'âge pour continuer les mammographies, et puis un petit examen clinique ça ne fait pas de mal, et puis aussi, surtout ? on parle, de tout et de rien, de la vie, et je pense que c'est un peu comme pour moi, je dois leur apporter quelque chose que j'ignore, mais qui a de l'importance...?